Le Miroir de Sheena

Miroir, Miroir... Dis moi Miroir... Ne vois-tu rien venir?

29 novembre 2010

Des nouvelles

Coucou les copines

On efface tout et on recommence.

Oui nouvelle crise, nouvelle hospitalisation, nouvelle remise en question sur l'alimentation, et aussi sur pleins de choses.

Depuis quelque temps, quelques douleurs dans le ventre, pas prises au sérieux: grrrrrrrrrrrrrrr!!!

Par moi, hein?

Mais dimanche dernier, le corps a hurlé à la trahison: t'avais promis m'a t-il dit, t'avais promis de faire attention à moi et voilà où on en est.

Tu es là, à te rouler sur le canapé, en te tordant de douleurs.

Quand prendras-tu conscience qu'un corps, on en a qu'un, qu'il faut y faire attention?

Je vais prendre un doliprane, lui dis je à mon corps, ça va atténuer ma souffrance.

Que tu dis, que tu dis.

Regarde toi, trois heures après, tu en es au même point.

Je vais prendre du spasfon, réponds-je encore.

Oui, où ton spasfon, il est périmé ton spasfon: octobre 2010, l'est plus bon et pas question que tu m'empoisonnes encore cria ma tête.

D'accord, d'accord, je vais aller me coucher, ça ira mieux demain.

Une nuit terrible après, à ne pas dormir, j'accepte la sentence. Direction les urgences.

Récidive, récidive me crient mes analyses, traitement, traitement répond le scanner, hospitalisation m'annonce la gente dame en blanc.

Oups, qu'ai-je fait?

Et me voilà prisonnière depuis 5 jours dans le grand hôpital avec comme surveillant un portant accroché à mon bras, m'envoyant la solution, les solutions pour me soigner goutte à goutte.

Ouf, comme j'ai été une prisonnière modèle, ils m'ont accordé la liberté conditionnelle, le portant a rejoint ses collègues dans la salle des infirmières, des médicaments ont pris le relais et on m'a libéraré samedi après midi.

Ceçi-dit, je m'en tire à bon compte cette fois-ci mais je sais que je dois revenir dans trois mois et là, les messieurs en blanc ont décidé de me faire avouer ce que j'ai dans le bidou.

D'ailleurs, ce sera une dame, mais je l'aime bien, elle est très gentille, et je la connais déjà puisque c'est elle qui m'a suivie la première fois. D'ailleurs, elle n'était pas très étonnée de me revoir.

Je vous l'avais dit que vous récidiveriez, bon pas si rapidement mais tout de même...

Là, on va prendre les sanctions que vous méritez: et c'est ainsi que je dois programmer une opération de mes intestins en février 2011.

Valà: faites pas comme moi, soyez sages, et soignez vous.

Gros bisous à toutes.

Sheena

Posté par Sheena1 à 11:55 - Miroir de ma santé - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    rhooo... sheena...que faut-il donc pour nous faire prendre conscience qu'il faut nous écouter ??? ce coup de semonce te servira-t-il de leçon ... pas de critique de ma part... je sais tout ça ! hihi ! nous ne sommes pas "soeurs" pour rien !
    Tout thème mis à part, j'aime bcp ta façon de nous raconter cette ... "histoire"... et si tu écrivais ma sheena pour faire sortir tout ça toute cette humeur et ces humeurs .
    Prends soin de toi, mais VRAIMENT.
    je t'embrasse
    nath

    Posté par nathLM, 29 novembre 2010 à 13:40
  • Ah là là...

    Et vi, et l'histoire ne le dit pas mais la princesse de Dame Sheena lui avait dit également, d'aller voir les messieurs-dames en blanc qui savent si bien la soigner!!! Mais Dame Sheena est têtue, et son corps encore plus.
    Dorénavant, la moindre douleur à l'estomac et hop 3615 Doc... On n'attend plus la mauvaise fièvre qui vous force à prendre un 3 étoiles, en chambre double...
    De toute façon, la princesse de Dame Sheena a donné son tél à l'estomac de ladite Dame... Comme ça, plus de mauvaise surprise!!!
    Bisous ma mamounette!!!
    Ta princesse qui préfèrerait prendre ses mercredis après-midis pour faire du shopping avec toi!!!

    Posté par Mymy, 29 novembre 2010 à 21:17

Poster un commentaire